WordPress Heartbeat et comment le configurer

L’API[1]  WordPress Heartbeat permet à WordPress la communication entre le navigateur web et votre serveur. Il sert de « pulsation » continuelle ou de « tic-tac » utilisé pour effectuer des tâches régulières. L’API Heartbeat est utilisée pour communiquer avec votre serveur pour les appels ajax et pour la synchronisation des informations en temps réel, telles que les données du fichier journal, entre le serveur et le tableau de bord WordPress.

L’API Heartbeat envoie des requêtes ajax au serveur à l’aide d’un fichier d’administration principal appelé admin-ajax.php. En fonction de l’activité, un nombre important de requêtes peut être envoyé à votre serveur d’hébergement, ce qui entraîne une utilisation élevée du processeur, une réduction de la vitesse déchargement de la page et, éventuellement, une interruption de votre service.

Si vous notez des problèmes de performances dus à une utilisation élevée de la CPU, affiner la configuration de l’API WordPress Heartbeat peut vous aider.

Connectez-vous à votre tableau de bord pour l’administration de WordPress et, à l’aide de la barre latérale de gauche, choisissez Plugins> Ajouter nouveau.

WordPress Plugins

Cherchez Heartbeat Control, puis installez et activez le plugin dans la liste des résultats.

Heartbeat Control plugin

Dans la barre latérale gauche, cliquez sur Paramètres > Paramètres Heartbeat Control[1] , afin de configurer le plugin.

Heartbeat Control Settings menu

Le plugin Heartbeat Control permet de créer une ou plusieurs règles de modification du fonctionnement de l’API WordPress Heartbeat. Vous pouvez aussi désactiver complètement l’API. Gardez à l’esprit le fait que l’API est utilisée pour un éventail de fonctions (par exemple, permettre à seulement un auteur de modifier un post à la fois) ainsi qu’une gamme de fonctionnalités sous le capot qui seront annulées si vous désactivez l’API.

Heartbeat Control settings

Les règles sont classées dans l’ordre où elles apparaissent à l’écran. Les règles du haut de l’écran ont priorité sur celles qui sont en dessous. 

Sous Rule 1[1] , cliquez d’abord sur le menu déroulant Heartbeat Behaviour pour choisir Allow, Disable ou Modify Heartbeat.[2]

Behavior dropdown menu

Dans cet exemple, nous allons sélectionner Modify Heartbeat[1].

En-dessous, les cases à cocher à côté de Emplacements vous permettent de cibler des zones spécifiques dans WordPress pour l’application de la règle. Vous pouvez sélectionner le tableau de bord WordPress, Frontend ou Post Editor, vous pouvez également cliquer sur le bouton Sélectionner / Désélectionner tout pour modifier la sélection de tous les emplacements en même temps.

Locations setting

Cliquez et déplacez le curseur Frequency[1]  sur la valeur de votre choix (indiquée en secondes). Déplacer le curseur complètement vers la droite retardera la pulsation de 5 minutes (300 secondes). Vous devrez peut-être régler la fréquence après la création de la règle, pour trouver un équilibre entre performance et fonctionnalité.

Frequency slider

Cliquez sur Save Changes[1]  pour terminer la configuration ou Add Another Rule[2]  pour continuer à affiner les paramètres de pulsation. Vous pouvez changer la priorité des règles dans la liste à l’aide des flèches en bas de l’écran.

Si vous avez des questions ou simplement besoin d’aide, veuillez ouvrir un coupon de support via votre tableau de bord HostPapa. Cliquez sur ce lien comment ouvrir un coupon de support.

Ce billet est également disponible en : Anglais Espagnol Allemand

Cet article vous a-t-il été utile ?

Articles connexes

Laisser un commentaire ?